C’est en janvier dernier que se sont amorcés les travaux d’agrandissement de la maison de fin de vie Marie-Pagé à Victoriaville. En plus du financement déboursé par la Maison et la Fondation Marie-Pagé, c’est plus de 25 entreprises de la région ainsi que monsieur Pierre Ling (résident de Warwick) qui ont choisi de contribuer, faisant ainsi de ce projet une belle réalisation régionale.

Près de 4 ans après son ouverture, cet agrandissement permet principalement de réaménager certains espaces de travail pour, entre autres, accueillir une toute nouvelle équipe de soins dédiée aux résidentes et résidents de la Maison ainsi que d’ajouter plus d’espaces de vie commune. Considérant l’ampleur du projet et le nombre de personnes pouvant bénéficier des services gratuits de la Maison, plusieurs entreprises ont décidé de contribuer au projet soit par des échanges de services, de biens ou encore de dons. À cette vague de générosité s’est ajoutée l’importante contribution de monsieur Pierre Ling, homme d’affaires de Warwick bien connu dans notre région. D’une part, la mission de la Maison lui tient particulièrement à cœur et d’autre part, il lui paraissait important de contribuer à son développement.   La Maison Marie-Pagé dispense des services de qualité pour l’ensemble des résidents des 2 MRC desservies par la région, dont notamment, ses concitoyens warwickois. « Sa générosité est appréciée et toute notre communauté bénéficiera longtemps de son action » commente monsieur Jean Lambert, président de la Fondation Marie-Pagé.

Tous les membres des conseils d’administration de la Fondation Marie-Pagé et de la Maison Marie-Pagé souhaitaient reconnaître l’apport de monsieur Ling et des différentes entreprises dans le projet : « Bien que la Maison soit située à Victoriaville, c’est plus de 25% des résidents qui viennent de l’extérieur de la ville, soit des villes avoisinantes, et nous sommes heureux de constater que monsieur Ling s’associe au projet d’agrandissement de la Maison sachant que les installations sont accessibles gratuitement aux gens de sa ville, mais également à tous les résidents des MRC Arthabaska-Érable », ajoute monsieur Daniel Mercier, président de la Maison Marie-Pagé. « L’apport de chaque partenaire est un présent inestimable. Nous sommes fiers d’œuvrer dans une région aussi impliquée et généreuse qui croit en la mission de la Maison », conclut monsieur Mercier.

La Maison Marie-Pagé

Concrètement, depuis son ouverture en 2013, la Maison Marie-Pagé c’est : 

  • Plus de 440 personnes admises;
  • Plusieurs villes de la région ont notamment bénéficié des services gratuits de la Maison. Mentionnons entre autres, Victoriaville, Notre-Dame-de-Ham, Warwick, Daveluyville, Princeville et Plessisville;
  • 60 % des personnes admises proviennent directement de leur domicile et 40% proviennent d’établissements de santé;
  • Plus de 150 bénévoles dévoués aux résidentes, aux résidents ainsi qu’aux familles.

Rappelons que toute personne atteinte d’une maladie incurable en phase terminale peut, si elle le souhaite, être admise gratuitement à la Maison Marie-Pagé si elle répond aux critères d’admission.

La mission de la Maison Marie-Pagé consiste à offrir sous un même toit, et ce dans un cadre familial, des services de soins palliatifs et d’accompagnement pour les clientèles des territoires d’Arthabaska-Érable.

MerciMMP

Retour aux nouvelles